COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

Etude ésotérique de la Croix Druidique

Ce qui différencie la Croix Druidique avec d’autres formes de croix, est que tout d’abord elle est cotée, ses mesures sont impératives dans leurs rapports pour en faire un pentacle universel. En elle se présentent les,multiples de 3 : 09– 27 – 81.

 

Le cercle de 81 de diamètre (le plus souvent dans nos pays, un dérivé du système métrique) est le cercle divin ou Keugant, où seules les manifestations divines sont présentes, la longueur de ce cercle : D x 3.1416 ou encore 81 x 314.16 = 25 446,96, chiffre qui correspond à la durée de la Grande Année Solaire. La surface d-un cercle de 81 (cm) de diamètre est de 0,5153 m² soit 9 fois celui d’Abred (0.0572,5566 m²) et 81 fois celui du cercle de Gwenved (0.063617 m²).

 

Les rapports de 1 à 81 sont ceux des masses de la Terre à la Lune.

Le cercle de Keugant est entouré d’une couronne de 37 feuilles de chêne à 7 nervures est de 11 glands. Les cycles sont de 37 ans ou, 365,242 jours X 37 = 13 513,954 jours soit 365 X 37 + 9, d’où la nécessité d’une année comportant un jour supplémentaire tous les 4 ans (année bissextile)

 

Sur le cercle d’Abred ou des migrations (celle que nous vivons dans notre actuelle existence) la longueur de la circonférence est de 0.8482 pour un diamètre de 27, sa surface est donc de 9 fois celle de Gwenved. Le quart de la circonférence d’Abred est de 0.57256 divisé par 4 soit 0.21005 qui définit la superficie du cercle virtuel d’Annouim (la matière) dans lequel nous empruntons un corps physique, c’est le début de toute au sortir du néant ou Cytraul où  l’état de vie est à son minimum dans l’atome. L’esprit ou étincelle divine anime ces atomes qui passent par un temps dans toutes les formes d’évolutions : minérale, végétale, animale pour enfin parvenir à l’état humain.

 

Le cercle d’Abred est entouré d’une couronne de 24 feuilles de gui et de 9 baies, ces feuilles étant doubles, 12 représentent les heures du jour et 12 autres celles de nuit, les 9 baies exprimant le nombre de jours à ajouter aux 37 années de 365 jours pour atteindre le chiffre exact de ce cycle.  

Curieusement si on additionne les chiffres 37 + 11 + 24 + 9 on obtient 81.  

 

Nous y trouvons également les 8 cercles de radiations visibles : violet, bleu, vert, jaune, orangé, rouge, et invisibles :  infrarouge et ultraviolet, disposés dans les décrochements des angles de la croix centrale, le 9ème cercle, situé au centre de la croix, représente la lumière blanche de Gwenved générée par les 8 autres radiations. Chacun de ces 9 cercles à un diamètre de 9.

 

Il faut donc parcourir au moins 8 incarnations pour parvenir au cycle supérieur d’où la nécessité précisée dans une triade : souffrir, choisir et se renouveler par la mort.

 

Chacun des 8 cercles est voué à une planète de notre système solaire et à un chiffre de fréquence de révolution autour de la terre :

 

Violet        Neptune    chiffre 1   164 ans et 28 jours

Bleu          Jupiter       «    4   12 ans

Vert          Vénus         «    7   280 jours

Jaune         Mercure       «    8   88 jours

Orangé        Lune          «    9   29 jours

et pour la Terre qu’elle reflète chiffre 10

Rouge         Mars       chiffre 5   2 ans 1/2

Infra-rouge   Uranus        «    2   84 ans et 7 jours

Ultra-violet Saturne       «    3   29 ans

Blanc (Gwenved) Soleil      «    6   1 an 

 

Notons qu’en chromatique, le blanc est le résultat de la fusion de toutes les couleurs et le noir (ou ultra-violet) est l’absence de toute couleur.

 

Quant au dernier cercle, le plus petit, le cercle de Gwenved, dans lequel nous entrons dans le monde de la connaissance supérieure, il est ceint d’une couronne de 7 épis de 11 grains chacun, correspondant aux 7 cycles solaires de 11 ans, connus maintenant des météorologues et qui se réfèrent aux retours périodiques de l’activité héliaque tous les 11 ans.

 

Mais nous y retrouvons aussi les 7 sens : toucher, goût, odorat, ouïe,vue, mais aussi intuition  et perception de la dimension dans laquelle se meuvent les esprits les plus évolués mais à laquelle n’ont accès que les êtres les plus spirituels de notre monde. C’est par ces 7 sens que l’être humain participe aux 7 états de la création et correspondent aux 5 corps de l’humain dont le symbole est l’étoile à 5 branches :

 

Corps physique : toucher et goût

Corps mental    : vue

Corps astral      : Ouïe et odorat

Corps psychique : intuition, perception

Corps causal    : Connaissance ou lumière blanche du Gwenved

Mais là, nous sommes aux confins des mondes cosmiques où les Esprits supérieurs se meuvent, peuvent se déplacer à travers le monde solaire, entretenir la vie des autres planètes et poursuivre leur évolution.

 

Barde /|\ LOVANIA



07/01/2018
0 Poster un commentaire