Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Le premier règne de la Nature, le règne minéral

   Les Trois Energies Primordiales, ou Trois Rayons Majeurs, émanés de l’Incrée, vont progressivement se densifier, de l’Essence la plus la plus subtile à la plus lourde : nous sommes sur l’Arc descendant de l’Evolution, l’Involution.

   La densification de Ces Energies, non encore matérialisées, va engendrer successivement les Trois Règnes Elémentals. Chacun de ces Trois Règnes va manifester l’Aspect d’Un des Trois Rayons.

   Parvenues enfin à leur stade de densification maximum, ces Energies vont se cristalliser et apparaître sur le Plan physique : c’est le monde de l’Atome, des Corps Simples, symbolisé dans notre Croix Druidique par le Cercle d’Annouim.

   A ce Stade, l’Esprit, l’Etincelle Divine, en est à sa plus faible manifestation, tandis que la Matière, elle, en est à sa manifestation la plus lourde : c’est le début de la Vie physique telle que nous la concevons.

   Sous l’Impulsion des Forces Supérieures, les atomes vont s’organiser et prendre possession du Principe de Substance, duquel dérive celui de la Croissance (Triade 13) : nous rencontrons ici les premiers phénomènes de composition des corps denses.

   Paul Bouchet nous rapporte que l’enseignement le plus antique faisait partir de ces états  la formation des Cinq Eléments : Feu , Terre , Air , Eau et Ether .

   Le symbolisme de notre Croix Druidique exprime la répartition des Quatre Eléments dans les quatre Dimensions : Hauteur , Largeur , Longueur et Profondeur, tous réunis dans le Cinquième , l’Ether .

   Hauteur , Largeur et Longueur sont les Trois Dimensions de notre monde physique , manifesté ; la Profondeur , la Quatrième , quant à elle , est la Dimension où s’expriment , entre autres , les ondes émises par la matière .

   Le Cercle d’Annouim , tel qu’il est symbolisé dans notre Pentacle Druidique , passe par les centres des trois quarts de cercles représentant les Quatre Eléments et par les quatre branches  de la Croix qui symbolisent , notamment , les Quatre Dimensions : il se trouve à la jonction entre l’Arc descendant et l’Arc ascendant de l’Evolution , entre le monde non encore matérialisé et le monde matérialisé .

   L’agglomération puis l’organisation des Atomes va engendrer le Premier Règne de la Nature Physique : le Règne Minéral .

   Celui ci est la Plaque Tournante , le Point Central de L’Evolution de notre Système Planétaire , entre les Règnes dits inférieurs , car non manifestés , que sont les trois Règnes Elémentals , et les Règnes suivants que sont : le Règne Végétal , le Règne Animal et le Règne Humain .

   La Vie , Pensée et Générée par l’Incrée , va maintenant , et toujours sous l’Impulsion des Trois Energies Primordiales , des Trois Rayons Majeurs , poursuivre son Evolution sur l’Arc Ascendant , en manifestant et en organisant la Matière à travers le Règne Minéral .

   Le Druide Screen Shot 04-14-16 at 08.40 PM.PNG Ker Peoc’h , dans une remarquable étude , nous explique que l’Evolution de la Vie est une mise en Liberté et un Epanouissement , et que l’Evolution de la Matière est un réarrangement . En effet , la Vie s’exprime et s’épanouit dans la Matière au travers de formes toujours plus complexes et élaborées , de l’atome jusqu’à l’homme , du simple au complexe .

   Le Règne Minéral , bien entendu , n’échappe pas à cette Règle , et l’Activité de cette « Portion de Vie » s’élabore en créant des formes qui vont s’organiser et croître progressivement .

   Nous percevons la manifestation , certes rudimentaire , du Troisième Rayon d’Activité dans le Règne Minéral .

   La Tradition Druidique nous enseigne que les Etres , inertes ou animés , empruntent des corps au Cercle d’Annouim pour se manifester et évoluer , Celui-ci étant le début de Toute Vie . Elle nous enseigne également que la Pierre devient Plante , la Plante devient Animal , l’Animal devient Homme, et l’Homme rejoint DIEU .

 

   La science moderne , tient encore aujourd’hui comme référence la Classification des éléments telle que l’a définie le célèbre chimiste russe Mendeleïev . Ce tableau répertorie les éléments chimiques simples que nous trouvons sur Terre . ( L’Atome constitue la plus petite unité indivisible d’un élément chimique simple ) .

   Selon Philippe Perrot , ingénieur géologue et lithothérapeute , la Chimie est le mode de lecture de toute la Matière de l’Univers . Il nous explique que les corps simples du Tableau de Mendeleïev peuvent être classés en deux catégories : les Métaux et les Non Métaux ; les propriétés des métalloïdes et des gaz rares les assimilant à des Métaux .

   Les Métaux sont les constituants essentiels de la matière inerte : le Minéral , tandis que les Non Métaux (organiques ) , beaucoup moins nombreux , sont les constituants essentiels de la matière animée : le Végétal, l’Animal et l’Humain .

   Philippe Perrot qui , comme il le dit lui-même n’a rien découvert ni rien inventé , résume la chimie en trois grands principes :

-          L’état Métal ou Non Métal des corps simples ou Atomes ,

-          Les fonctions Acide / Base ,

-          La classification Minérale .

   Selon lui , la chimie organique est indissociable de la chimie minérale dont elle découle ; Il définit la Biologie , le Vivant animé , comme de la matière acide Non Métallique , en appel d’ions Métalliques pour vivre ; et la Géologie , le Minéral , comme de la matière Métallique , transformable par des ions Non Métalliques . Un ion est un atome qui a perdu ou gagné un électron : il n’est plus neutre électriquement .

   L’Univers manifesté fonctionne entre le Vivant ( l’animé ) et l’inerte .

   Philippe Perrot met encore en avant un fait scientifique  trop souvent occulté : il y a 24 éléments du tableau de Mendeleïev qui sont à la fois incontournables dans la matière qui nous entoure ( écorce terrestre ) et essentiels au corps Humain .

   Il est de prime abord un scientifique mais sa vision de la Vie cherche à relier ce que la science moderne a « redécouvert » et tend à segmenter . Cette vision globale , qui met en lien les différentes spécialités scientifiques modernes et les mécanismes qui leur sont inhérents , nous rapproche de cette Notion de Grand Tout professée ma nos Anciens Druides .

   Le Règne Minéral , principalement constitué d’éléments Métalliques , va croître et se développer par le biais de transformations chimiques en incorporant progressivement à sa structure des éléments Non Métalliques ou Organiques .

   Les éléments simples vont donc s’organiser et se structurer en générant ainsi de multiples combinaisons . Cette organisation minérale se réalise par des « affinités chimiques » : il y a  attirance ou répulsion chez ces éléments , ce qui corrobore parfaitement cette notion de « réarrangement de la matière » , évoquée par le Druide Screen Shot 04-14-16 at 08.40 PM.PNG Ker Peoc’h . Ces phénomènes mettent également en évidence l’Influence , certes embryonnaire , du Second Rayon Amour Sagesse , générateur notamment des désirs , et qui est régit , entre autre , par La Grande Loi Universelle d’Attraction .

   En résumé nous pouvons dire que l’Atome , corps simple de nature vibratoire ( Premier Rayon ) va , au sortir du Cercle d’Annouim et sous l’impulsion d’affinités chimiques (Deuxième Rayon ) , s’associer à d’autres Atomes et générer de l’Activité en construisant des Formes (Troisième Rayon ) .

   Ces formes , d’abord extrêmement denses et physiques vont cheminer jusqu’à l’état le plus fin . Ce cheminement de l’Essence Divine , à travers le Règne Minéral , va se faire pendant des périodes de temps considérables : il va engendrer tous les minéraux que nous connaissons .

   L’Homme depuis son Origine a vécu en lien étroit avec le Règne Minéral car sa constitution Organique Non Métallique a BESOIN d’éléments Métalliques pour VIVRE .

 

   Un Minéral donné est caractérisé par la nature des atomes qui le composent et par leur agencement dans l’Espace . Comme tous les Corps Simples , les Minéraux peuvent se trouver sous les trois états : gazeux ( dans les fumerolles ) , liquides ( dans les magmas ) et solides ( au sein de la croûte Terrestre qu’ils ont constituée par associations ) .

   Lorsqu’ils se solidifient , certains Minéraux se présentent sous l’état amorphe , c’est-à-dire ne présentant pas de structure atomique ordonnée , mais ils le font très souvent sous la forme Cristalline . L’état Cristallin est défini par un caractère périodique et ordonné à l’échelle atomique ou moléculaire ( la molécule étant l’association de plusieurs atomes de même nature ) .

   L’ordonnancement et l’arrangement des atomes dans l’espace , au sein du Règne Minéral , va engendrer Sept Systèmes Cristallins , répondant chacun à des critères structurels précis et rigoureux .

   Il est intéressant de rappeler ici la nature Septénaire de tout ce qui a trait à notre Système Planétaire. L’Emanation de l’Incrée , d’abord Triple , se décompose ensuite en Sept Rayons : Trois sont Les Rayons d’Aspect de Celui-ci  tandis que les Quatre Autres sont des Rayons d’Attributs ( les Sept Plans de la Création , les Sept Couleurs de l’Arc en Ciel, les Sept Notes de Musique , les Sept Planètes Sacrées , les Sept Chakras … ) .

   Chaque Système Cristallin est donc caractérisé par « l’assemblage » spécifiquement ordonné de ses atomes ou molécules dans l’espace . Ils se répartissent comme suit :

-          Le Système Cubique ,

-          Le Système Quadratique ,

-          Le Système Orthorhombique ,

-          Le Système Monoclinique ,

-          Le Système Triclinique ,

-          Le Système Rhomboédrique ,

-          Le Système Hexagonal .

 

 cristallin.jpg

  

Chacun de ces Système Cristallins est lié à un Type Fondamental de Symétrie d’Orientation ; ils sont caractérisés par les rapports entre les longueurs, les axes et les angles de leurs structures . Un Solide Cristallin sera constitué par la répétition périodique, dans les Trois dimensions de l’espace , d’un Motif Atomique ou Moléculaire appelé Maille .

   Ci dessous , nous avons la représentation d’un empilement Cubique d’atomes dans une maille de chlorure de sodium . Les ions chlore (en vert ) occupent les sommets d’un Cube et les ions sodium (en bleu ) occupent les centres des arêtes de ce Cube .

   Dans notre exemple, le motif répétitif est constitué d’un atome de chlore et d’un atome de sodium.

 

                                                   cristal.jpg

 

   Nous comprenons d’ores et déjà que les ondes de formes émises par les minéraux seront différentes en fonction du Système Cristallin auquel ils appartiennent.

   L’Evolution Minérale se fait donc par le biais de liaisons chimiques, en fonction d’environnements et de conditions très variés, et par l’élaboration de Formes soumises à des Lois Géométriques précises selon les différents Systèmes Cristallins.

   A un degré supérieur de l’Evolution Minérale, et en fonction de conditions particulières diverses, vont se développer les Cristaux. Un Cristal Naturel est caractérisé notamment par :

-          Son Système Cristallin, définissant entre autre la nature des ondes de formes qu’il génère,

-          Sa transparence, significative de son degré de pureté, et de la lumière qu’il diffuse,

-          Sa Couleur, fonction des interactions chimiques internes et externes de son environnement,

-          Sa composition moléculaire, également définie par des liaisons chimiques, et qui détermine sa radioactivité …

  Nous entrevoyons par là toute la complexité du Puissant Règne Minéral et nous ressentons qu’à travers Lui les Grandes Lois de l’Univers sont à l’Œuvre. Son étude et sa compréhension peuvent nous livrer certaines des Clés Fondamentales de l’Evolution.

   L’Evolution de la Vie, qu’elle soit Minérale ou Organique, même si elle semble de prime abord désordonnée et hasardeuse, est parfaitement structurée, et suit un Plan Préétabli bien précis , sous l’Influence permanente des Trois Energies Primordiales .

   L’Essence Divine contenue dans le Règne Minéral, après avoir cheminé de formes en formes pendant d’énormes quantité de temps, parviendra, par l’élaboration des plus beaux Cristaux, à un développement suffisant, et sera alors projetée dans le Règne Suivant , le Second Règne de La Nature , le Règne Végétal …

 

   Sources :

-          Reynald Boschiero

-          Paul Bouchet

-          Druide Screen Shot 04-14-16 at 08.40 PM.PNG Ker Peoc’h

-          H.P. Blavatsky

-          Philippe Perrot

-          Internet

                                                                                                         

 

                                                                                                                                    Screen Shot 04-14-17 at 08.32 PM.PNG



14/04/2017
3 Poster un commentaire