Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

La magie des plantes

Le châtaignier

 

L’usage de manger des châtaignes le 1er novembre, jour de la Samain, est très ancien et se retrouve dans beaucoup de régions où croissent ces arbres. Son fruit, et, accessoirement ses feuilles et  son bois, trouvent un usage supposé dans la fabrication de charmes d’attachement.

 

Le gui

 

Suspendu au plafond de la salle commune, mis à la tête du lit, le gui, plante sacrée des Druides, par excellence,  a tenu durant de longs siècles une place de plante hautement protectrice contre divers fléaux, foudre, maladie, malchance,  incendie, inondation, voire infidélité conjugale. Il aurait aussi la propriété de cicatriser les blessures et on sait que les Druidesses préparaient des onguents à base de baies de gui, qui pouvaient effectivement soulager les brûlures et même se révélaient être une sorte d’antibiotique naturel.

 

La lavande

 

Brûler de la lavande dans la chambre à coucher assure, paraît-il, un sommeil profond et paisible.  L’angoisse du soir étant, malheureusement, un phénomène de plus en plus fréquent, les personnes qui en sont sujettes devraient donc brûler beaucoup de lavande. A défaut, on peut utiliser la plante en infusion, vous dormirez ensuite comme un enfant et si vous rêvez, ce seront des rêves agréables qui vous laisseront une impression positive au réveil. Enfin, pour en savoir un peu plus sur votre avenir et faire des rêves de clairvoyance, il est recommandé de vous masser le front et les tempes avec des sommités fleuries écrasées.

 

Le cerisier

 

Le cerisier a longtemps été utilisé pour attirer ou stimuler l’amour . A cet usage, attachez une mèche de vos cheveux à un cerisier en fleur. Une tradition prétendait que pour connaître le nombre d’années qui vous restez à vivre, il fallait tourner autour d’un cerisier chargés de fruits murs puis secouer l’arbre, le nombre de cerises tombées représentait ce nombre d’années. Bien entendu il était conseiller de secouer vivement l’arbre et, en tout état de cause, cela vous permettez aussi de déguster un nombre important de ces fruits délicieux.

 

L’airelle

 

Pour connaître l’avenir, il faut brûler dans votre chambre, juste avant de vous coucher, des branches vertes d’airelles, fraîchement coupées et bien chargées en feuilles  et en baies Cette opération est à répéter pendant 7 soirs. Au bout de cette période, les résultats devraient être significatifs, les rêves, dit-on, sont précis et clairs, et les messages qu’ils transmettent relèveraient de la clairvoyance. 

 

La Fougère 

 

Cette plante à la particularité d’être la plus ancienne existant sur terre, elle remonte à l’ère paléozoïque. Les premières forêts n’étaient composées que de fougères géantes qui ont précédé les arbres. A notre époque, la plus grande fougère, la fougère-aigle, commune dans nos régions (forêts, jardins, etc) peut encore atteindre 2 m de hauteur. On prétend que récolter les graines sur les feuilles de fougère, le soir de la St-Jean d’été, le 24 juin, et les placer dans un endroit de la maison, protège celle-ci et ses habitants de toutes formes d’agression psychiques, mauvais œil, mauvaises pensées, ondes nocives ou négatives.

 

 

 

 

                                                                                       Extraits de l’encyclopédie des herbes magiques

                                                                                                                                 Editions Sand



02/09/2016
0 Poster un commentaire