Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

L'Epicéa

L’épicéa représente le solstice d’hiver.

 

De la famille des pinacées, l’épicéa porte des fleurs mâles et  des cônelets femelles vers la cime d’avril à mai et fructifie en cônes de septembre à octobre. Arbre des pays froids, il pousse jusqu’en haute altitude et affectionne les sols glaiseux humides.

Devenu nôtre sapin de Noël, à la place du vrai sapin aux branches moins inclinées, son bois blanc et brillant, léger et solide, se fend aisément et s’emploie couramment en menuiserie pour les escaliers ou le placage. Très sonore, il est aussi recherché en lutherie. Ses fibres font des nattes et de la pâte à papier. Il finit souvent dans la cheminée où il brûle en crépitant. Il fournit aussi la térébenthine et la poix (goudron de Norvège). Son écorce sert à tanner le cuir.

 

Sa résine utilisée pour ses propriétés bénéfiques sur l’intestin et les reins, agit également sur les rhumatismes et la goute.

 

Célèbre comme sapin de Noël, arbre du froid et de l’humidité, aux bras pendant vers le sol, il représente le solstice d’hiver ou tout s’éloigne du soleil vers la terre. Allumé autrefois lors des rassemblements dans les brumes nordiques, il est l’arbre de la renaissance du soleil. Consacré à la déesse lunaire Drunia, il est séparé de l’équinoxe par 13 semaines.



13/10/2017
0 Poster un commentaire