Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

l’Awen et du corps lumineux des Chamanes toltèques

1 appréciations
Hors-ligne
LE CORPS LUMINEUX DES CHAMANES TOLTEQUES
(Encore appelé cocon lumineux ou œuf lumineux)
 
Le corps lumineux interpénètre le corps physique et en dépasse les limites extérieures sur une épaisseur allant de 15
centimètres à plus d’un mètre. Il est animé en permanence d’une sorte de
vibration – pulsation et perçu par les chamanes comme quelque chose de plus
vivant et de plus conscient que le corps physique.
Les voyants toltèques perçoivent que chezl’homme ordinaire ce cocon lumineux est divisé verticalement en deux parties
accolées, gauche et droite, alors que chez certaines personnes beaucoup plus
sensibles, considérées par eux comme possédant une facilité pour les états de
conscience élargie, il est divisé une seconde fois, toujours verticalement, en
deux autres parties dans le plan facial. Chaque moitié latérale de l’œuf
lumineux correspond à un type d’attention.
Les Naguals (nom donné au chef d’un clan dechamanes) possèdent en général un corps lumineux ayant quatre parties. Certains
Naguals en possèdent trois, le chiffre trois possédant une très grande
puissance mutatrice.
Le corps lumineux est constitué d’une énergietrès particulière qui est à la fois lumière, conscience et bien sûr énergie.
Le corps lumineux est le réceptacle de toutesles informations concernant les Etres de l’univers passé, présent et à venir,
une sorte de modèle réduit hologrammique du cosmos, contenant toute la mémoire
de celui-ci, qui illustre en quelques sortes certaines formules alchimiques
comme : « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » ou
« l’infiniment grand dans l’infiniment petit ».
L’œuf lumineux comporte un noyau interne plusbrillant et une coquille plus terne définie par les chamanes comme plus dure et
protectrice mais aussi plus enfermante du noyau : cet œuf est divisé comme
un melon le serait, en plusieurs tranches de diverses couleurs pastel qu’ils
appellent des bandes, la bande humaine, zone qui correspond à la conscience de
celui-ci, étant de couleur ambre. Ces tranches correspondent aux divers états
de conscience possibles des divers règnes, du minéral à l’humain et, au-delà,
du monde inorganique (monde habité par des Etres conscients mais dépourvus de
corps physiques appelés aussi « alliés » quand les humains entrent en
contact et communiquent avec eux).
Dans sa quête de liberté, l’apprenti cherche àassouplir cet œuf lumineux, tant à sa périphérie qu’au niveau de l’articulation
entre ses quatre parties verticales, car ce sera en brisant cette coquille du
dedans, comme le font les poussins qui naissent, qu’il atteindra cette liberté
et passera à une autre phase de sa conscience éternelle. Une étape
intermédiaire de ce processus consistera pour lui à « perdre la forme
humaine », état de conscience dans lequel il n’est plus attaché à toutes
les limites spécifiques de l’état de conscience humain et grâce auquel il peut
expérimenter les autres états conscients disponibles potentiellement dans son
œuf lumineux.
Le corps lumineux possède des points de contactentre le corps lumineux et le corps physique, ceux-ci sont des points
importants et secondaires qui ne sont pas toujours à la surface du corps
physique.
 
Lepoint d’assemblage :
Le point le plus important de l’œuf lumineux estle point d’assemblage. Il se trouve environ à 40 centimètres derrière
l’omoplate de l’Etre humain, un peu vers l’extérieur et apparait au voyant
comme l’endroit le plus lumineux du cocon.
C’est au point d’assemblage que le type deperception, qui détermine la spécificité de chaque Etre conscient, se fait (son
règne, sa culture, son niveau de conscience et de connaissance individuelle).
C’est en ce point précis que se fait la jonction des émanations de l’Aigle
(mondes invisibles, conscience universelle) et des émanations intérieures du
sujet par illumination sélective d’une toute petite partie de celles-ci, ce
point assemble le monde de ce sujet et le rend conscient de celui-ci.
Le point d’assemblage peut changer d’endroit,soit sous l’effet d’un choc puissant affectant l’état psycho-émotionnel du
sujet ou sous celui d’un choc physique, soit par la volonté du sujet et
l’endroit où il se fixera déterminera l’assemblage d’un autre état de
conscience, voire d’un monde radicalement différent. C’est ainsi que ce sujet
voyagera dans son nagual, monde immense des états de consciences innombrables correspondant
à autant de point de fixation du point d’assemblage de l’œuf lumineux.

Lepoint du nombril :
Notre corps physique entretient une relationénergétique permanente avec le centre de la Terre et avec le centre de notre
galaxie par l’intermédiaire du Soleil et nous pouvons transformer cette
connexion, pour la vivre plus consciemment, en y mettant de l’intention. Un bon
équilibre bipolaire entre la connexion avec le centre de la galaxie (via le
Soleil), par le sommet de la tête et avec le centre de la Terre par le dessous
des pieds, stimule la circulation complexe des énergies du cocon lumineux qui
s’équilibre au centre de l’abdomen, à quelques centimètres sous le nombril, sur
l’un des points les plus importants du corps lumineux, que les chamanes toltèques
appellent simplement le « centre abdominal », « le point du
nombril » ou « centre de conscience silencieuse ».
Ce point du nombril est à la fois un organe deperception holistique, d’intelligence silencieuse et d’action énergétique sur
le monde extérieur. C’est avec cet organe, que l’Etre pourra accomplir des
actes non ordinaires de type psycho-émotionnel ou physique, des guérisons ou
des prouesses martiales ou acrobatiques dépassant largement les limites
logiques de nos connaissances actuelles dans ces domaines.
 

Dernière modification le lundi 20 Juillet 2015 à 18:49:25

4 appréciations
Hors-ligne
De même que le cordon ombilical du foetus dans le ventre de sa mère le relie à la vie extérieure, le cordon ombilicale "invisible" de l'humain le relie au monde supérieur

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :