Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Les grandes ères

Le zodiaque est une horloge solaire annuelle. Tous les 72 ans, le soleil atteint le point vernal avec un degré de retard. Ce point vernal effectue lui aussi un mouvement rotatif complet en sens inverse en 25 920 ans. Ce mouvement s’appelle : précessions des équinoxe. On dit que le soleil « change de signe » tous les 2 160 ans environ. Ce sont les fameuses ères zodiacales.

Les grandes religions ont toujours marqué de façon précise l’ère traversée car, l’ère est une signature cosmique à la laquelle la religion doit correspondre, sous peine de devenir factice et de ne pas être en rapport avec le degré d’évolution (ou d’involution, malheureusement) de l’humanité à laquelle elle est destinée.

 

Ce « réajustement de religion » ayant lui, valeur cosmique, a été fait à chaque changement d’ère, par les grands prêtres de l’ancienne Egypte ou des grandes religions d’Asie. C’est ainsi que l’on trouve successivement le culte de la vache ou du taureau, pendant l’ère du Taureau, concrétisée par le taureau Apis en Egypte ou le culte de la vache sacrée en Inde.

 

Vint ensuite l’ère du Bélier, concrétisé par les innombrables béliers sculptés à cette époque. A la fin de cette ère, ce même bélier (ou l’agneau) doit être sacrifié (comme dans le culte de Mithra)  car c’est alors l’arrivée de l’ère des Poissons. L’agneau de Dieu doit être immolé afin de laisser la place au Christ-poisson, dont le monogramme en grec Christos-Ichtos est bien connu et se retrouve dans les catacombes romaines. La religion chrétienne s’inscrit dans le vaste devenir de l’humanité. Elle est venue de son temps et avec sa propre valeur, pour préparer la voie du renouveau de l’ère du Verseau.

 

L’ère du Verseau, dont la caractéristiques marquante est la divulgation des secrets initiatiques, fait déjà fortement sentir son influence son symbolisme zodiacal est très clair, rappelons-nous que l’ère est déterminée par le lent déplacement du point vernal. Dorénavant, l’équinoxe de printemps sera  préparée lorsque le soleil séjournera dans le signe du verseau.*

 

Chaque grand cycle d’humanité se termine par un temps noir (le kali-yuga des hindouistes) qui est, également, un temps d’épreuves sans nombre.** L’humanité se trouve donc actuellement dans la bouillonnante chaleur du chaudron de la fée celtique Korridwen qui préside à la lente élaboration des mondes futurs.

 

 

 

 

                                                                                                       DruidesseScreen Shot 05-13-15 at 12.32 PM.PNGMORGANE

 

                                                                                                       d’après Henri Blanquart  

 

 

 

* Tous les astrologues ne sont pas d’accord sur l’année exacte de l’entrée du soleil dans le signe du Verseau, selon certains cela s’est déjà produit, pour d’autres ce serait imminent.

** Il paraît  évident que c’est ce que l’on connaît actuellement dans le monde



08/11/2017
1 Poster un commentaire