COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

Les animaux sacrés et les constellations

Le plus connu est bien entendu l’OURS que dès, le paléolithique on a chassé, mais sa mise à mort dans ces temps reculés n’était pas un sacrifice mais un « retour du ciel » à la divinité, car son âme était divine selon nos anciens On en retrouve l’iconographie dans de nombreuses grottes du paléolithique supérieur ou de l’aurignacien comme au magdalénien. Dans la grotte des 3 frères, il a le cœur percé d’une lance ou d’un javelot. Le culte de l’OURS atteste une moralité de la pensée profonde de l’homme, mystère à la fois de la vie et de la mort, de la résurrection et de la perception d’une éternité.

On le retrouve dans les constellations de la Grande et de la Petite Ourse et là, son caractère est polaire avec tout ce que cela peut comporter comme ouverture et élévation spirituelle.

 

Le TAUREAU, également représenté dans les grottes préhistoriques, n’est autre que l’auroch des chasseurs de cette époque, l’auroch domestiqué fut attaché à l’araire primitive qui labourait la terre, la rendant plus fertile. Mais l’homme fit rapidement le rapprochement entre l’animal et la terre, et il devint symbole de fertilité et de fécondité. Nous retrouvons le Taureau dans le cycle irlandais de Cuchulain et de la guerre qui se déclencha pour la conquête du « brun de Cualgé » De même, on retrouve le Taureau ou sa féminité dans la conquête des «vaches rouges de Géryon» l’un des 12 travaux d’Héracles. Le monde celtique représentait souvent le Taureau à 3 cornes, rappelant la conception trinitaire druidique. Rappelons pour mémoire également, le Taureau aux 3 grues de l’autel des Nautes à Paris, qui a un rapport cosmique avec les Pleïades et, pour,mémoire également, le Minautore, le dieu Apis et le culte de Mithra. Les courses de Taureau, déjà très pratiquées en Crête, sont des rappels des cérémonies rituelles de mise à mort dans les temps antiques.

 

Le CERF, que bizarrement dans les zodiaques anciens, on a souvent assimilé au Lion, était vénéré dans toutes les anciennes traditions, notamment dans celles d’Occident. On le retrouve dans le cycle irlandais du Finn, certains humains se sont métamorphosés en Cerfs, tel Donn et même plus tard, St-Patrick si en on croit la légende. Le Cerf a un rapport avec l’antique fête de Beltaine, et certains chefs religieux se sont fait inhumer enveloppés dans une peau de Cerf (à la Chaise-Dieu par exemple) ; Certaines représentations d’Apollon le montrent portant un faon dans sa main tendue.

 

Enfin, le BELIER à quant à lui une antériorité dans toutes les traditions, ses cornes évoquant les constructions des mondes. Il précède le taureau dans les signes du zodiaque. Animal solaire, il est rattaché au culte d’Amon-Ré, et donne son nom à RAM; Plus tard, il deviendra le symbole de l’Ordre de la Toison d’Or, créé par les ducs de Bourgogne. 

 

 

DruidesseScreen Shot 05-13-15 at 12.32 PM.PNG UXELLIA



13/12/2017
0 Poster un commentaire