Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Le Prunellier

Le prunellier représente la nouvelle lune noire concentrant les énergies.

 

De la famille des rosacées, le buissonnant prunellier fleurit, hermaphrodite, dès mars, avant apparition des feuilles et fructifie vers septembre. Il envahit les sols les plus ingrats, les bords des fossés, les haies.

Son bois dur, résistant, très veiné,  est parfois utilisé en marqueterie, mais surtout pour les manches et les cannes. Il met en place des haies impénétrables, intéressantes pour la faune sauvage qui y trouve refuge. Il est l’ami du berger qui s’en sert comme badine. En cuisine, il donne d’agréables confitures et parfume même le gin.

 

Son écorce fébrifuge soigne (comme ses feuilles) asthme, diabète, et resserre les pores. Ses fleurs sont laxatives, comme ses fruits (après gelée), riches en vitamine C, qui, avant maturité, arrêtent les diarrhées.

 

Cachant en hiver ses épines sous une magnifique floraison blanche, donnant des fruits astringents, justes bons après gelée, le prunellier à tout pour rappeler le diable. Opposé au pommier blanc de pureté (pleine lune) descendant ses rameaux vers la terre pour y ramener les forces du ciel, il est l’épine noire (nouvelle lune), toutes griffes dressées vers le ciel pour y faire monter les forces de la terre, vouivre et vierge noires des sorcières.



14/10/2017
0 Poster un commentaire