COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

COLLEGE DRUIDIQUE DES GAULES

D'où vient notre Tradition

Nos anciens nous on dit que notre tradition découle d’un enseignement occidental et millénaire recueilli par les Druides et qui nous est parvenu en partie. Au paléolithique, le Cro-Magnon succède brusquement à l’époque aurignacienne et aux races primitives du Néanderthal et de Grimaldi dans nos régions. Le Cro-Magnon vient également du centre de l’Océan et de l’Ouest. Ses restes sont nombreux dans notre sol et, certains types y sont encore marqués. Il nous a donné les peintures rupestres, il est généralement enterré accroupi dans la position du fœtus, le corps peint en ocre rouge, la face tournée vers l’ouest. Ses réalisations font encore l’étonnement des générations actuelles. L’homme de Cro-Magnon serait venu il y a quelques 20 000 ans du centre de dispersion de la famille humaine, tenant entre ses mains le flambeau de la «Tradition primitive » Il est notre ancêtre direct.

 

Il aurait été détenteur de la « connaissance primordiale » et ce serait les peuples atlantes de l’ouest qui auraient recueilli les premiers cette connaissance transcendante, base la tradition primitive. La civilisation dite des « mégalithes » nous enseigne, du moins aurait enseigné à nos ancêtres, le jalonnement des courants, les plus anciens mégalithes, baignent dans la mer ou en sont très proches. Les dresseurs de mégalithes possédaient un savoir mystérieux mais très puissant, ils connaissaient les radiations des pierres choisies, bien souvent, pour un usage déterminé. Les lieux où étaient érigées les mégalithes sont bien connus et très nombreux en terre d’occident.

 

Les Chamans d’abord puis les Druides, ont été les derniers héritiers de cette science universelle et multimillénaire et, si nos anciens Druides préféraient vivre au fonds des forêts ou, tout au moins, à proximité des arbres, c’est qu’ils avaient la connaissance des radiations telluriques et cosmiques dont les hommes ont besoin pour leur épanouissement tant physique que spirituel. Des centres druidiques existaient au « croisement des grandes routes telluriques » ils y avaient installé des « Omphallos » ces pierres sacrées autour desquels s’y rassemblaient et y formaient des centres religieux. C’est de ces centres que nous viennent les bribes d’enseignement que nos devanciers ont pu recueillir et essayé de nous transmettre.

 

En Gaule, le centre principal était sans doute situé du côté de la commune de St-Benoit s/Loire. Au solstice d’été, le Grand Conseil des Druides s’y rassemblait. Mais, le centre principal de la transmission druidique reste l’Irlande, le dernier bastion de la résistance druidique au christianisme et qui, avait su préserver tous les secrets des origines.

 

UHELDED

 



28/01/2018
0 Poster un commentaire