Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Taliesin

Existant de toute ancienneté au sein des vastes océans, je ne suis pas né d’un père et d’une mère, mais des formes élémentaires de la nature, des rameaux du bouleau, du fruit des forêts, des fleurs de la montagne. J’ai joué dans la nuit, j’ai dormi dans l’aurore, j’ai été poisson dans le lac, aigle sur les cimes, loup dans la forêt. Puis, marqué par Gwydion*, par le sage des sages, j’ai acquis l’immortalité. Il s’est écoulé bien du temps depuis que j’étais pasteur. J’ai longtemps erré sur la terre avant de devenir habile dans la science. Enfin, j’ai brillé parmi les chefs supérieurs. Revêtu des habits sacrés, j’ai tenu la coupe des sacrifices. J’ai vécu dans cent mondes. Je me suis agité dans 100 cercles.

 

* esprit divin

 

                                                                                            TALIESIN

                                                                                             Extrait du Barddas – Cad Goddeu

 

 

 

Je demanderai aux bardes, et pourquoi ne répondraient-ils pas ? Je leur demanderai ce qui soutient le monde, pour que, privé de support, le monde ne tombe pas. Mais, qui pourrait lui servir de support ? Grand voyageur est le monde ! tandis qu’il glisse sans repos, il demeure toujours dans sa voie, et, combien la forme de cette voie est admirable, pour ce que le monde n’en sorte jamais !

 

                                                                                           TALIESIN – « le chant du monde »

                                                                                            Extrait du  Barddas – Cad Goddeu



12/11/2016
0 Poster un commentaire