Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Sur le chemin de l'initiation

Les Grands Êtres des régions divines sont ESPRITS PURS, ce qui est à peu  près incompréhensible à des cerveaux humains. Disons, par analogie, qu’ils sont à a fois et, à un degré inimaginable : Force, Lumière et Sagesse*.

S’avancer sur le chemin de la spiritualité ce n’est pas autre chose que s’avancer à la rencontre de l’ESPRIT PUR.  Aller à sa rencontre n’est d’ailleurs pas exact, car l’ESPRIT PUR est partout et baigne toute chose, cette expression est là pour indiquer l’action individuelle de celui ou de celle qui veut le trouver.  Il n’y  a pas en effet de recherche possible pour trouver la lumière, la connaissance pour qui reste sans mouvement, qui reste statique, en attendant que tout lui vienne. Il faut aujourd’hui et toujours faire un effort, un effort continuel dans le travail, dans la participation avec les autres, dans l’amour que l’on a pour toutes choses vivantes, donc, autrui. DIEU dans son aspect UNITE est uni à chaque parcelle de sa création par la présence continue dans le temps et dans l’espace de sa lumière perceptible à tous et à tous les degrés divers d’intensité. Mais, pour celles et ceux qui ne le voit pas encore, l’effort doit être constant, que ce soit dans le travail, la méditation ou la prière.

Il ne suffit pas d’être membre d’un Collège Druidique pour trouver cette lumière, il ne suffit pas de venir aux cérémonies, aux réunions, de s’asseoir bien sagement, d’écouter et de repartir pour trouver la connaissance, il faut faire l’effort d’y participer, de mettre en commun ses idées, ses craintes, ses questions, ses succès comme ses difficultés. Ce n’est qu’ensemble, dans un effort fraternel  que chacun(e) du groupe que forme le cercle de fraternité pourra, sur le chemin, apercevoir une lueur qui deviendra d’abord une lumière atténuée, puis, après encore quelques efforts, resplendira enfin de toute la clarté de la connaissance acquise par son propre travail.

Mais, nous le répétons, pour parvenir à la rencontre de cette lumière, de cette connaissance, de DIEU si vous le désirez, il est nécessaire d’acquérir la sagesse, la parfaite sérénité, et, à notre époque, pouvons nous dire qu’elle nous est même indispensable. Aucun enseignement, aucune action positive ne peut se fixer sur un être révolté, méchant, orgueilleux, ne pensant qu’à  son propre intérêt égoïste. Mais voilà, passer des affections  humaines  à l’Amour Universel, puis, à l’Amour Divin et Cosmique, n’est pas facile à réaliser. Passer du savoir humain ou de la science humaine à la Connaissance Universelle et Divine, réserve bien des surprises et des déceptions sur le chemin de l’Initiation. La sérénité seule permet, avec la simplicité, de franchir les obstacles, les étonnements, les doutes, les paradoxes, parfois les désenchantements.

C’est pourquoi, la participation fraternelle, l’harmonisation de chaque être, permettra à toutes et tous et à chacun(e) de parcourir le chemin, sans encombre, jusqu’à la récompense : l‘immanence de la Connaissance et de la Vie Divine.

Screen Shot 09-06-16 at 03.30 PM.PNG

Screen Shot 09-06-16 at 03.30 PM 001.PNG



06/09/2016
0 Poster un commentaire