Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Le Noisetier

Le noisetier – coudrier représente la neuvième lunaison du 5 août au 1er septembre.

De la famille des corylacées, le noisetier-coudrier fleurit mâle et femelle, de février à avril, avant les feuilles, mais, « autostérile » il est contraint aux croisements pour fructifier d’août à octobre. Buissonnant, il affectionne les sols riches des forêts de feuillus où, il occupe lisières et clairières.

 

Son bois blanc rougeâtre, tendre mais résistant  et flexible est surtout utilisé en haies, clôtures, piquets, rames au jardin et cannes à pêche. Autrefois, il servait dans les toits de chaume et les clayonnages des maisons en torchis. Il améliore les sols et sert de pépinière pour résineux comme pour feuillus.

Riche en matière grasse et minéraux, la noisette fourni de l’huile en temps de disette. Son feuillage printanier engraisse chèvres et cocons, ses fleurs ont soigné les maladies intestinales des troupeaux. Dépuratif et tonique, nutritif (fruits) et amaigrissant (chaton) , il soigne les fièvres, les règles douloureuses ( écorce), les varices et autres troubles circulatoires (feuilles)

 

Vu ses nombreuses vertus féminines, il est devenu l’un des arbres de la triple déesse dont le chiffre est 9, fructifiant au bout de 9 ans (symbolique) au neuvième mois de l’année. Il aide sorciers et sourciers à détecter les courants souterrains de la vouivre (connaissance et sagesse intérieure)



09/10/2017
0 Poster un commentaire