Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

Le Chêne

Le chêne représente la septième lunaison lunaire du 10 juin au 7 juillet.

De la famille des fagacées, le chêne blanc fleurit mâle et femelle, d’avril à mai. Il préfère les sols secs mais fissurés où il peut plonger ses racines pivotantes. Il aime la lumière et s’étouffe à l’ombre d’autres espèces.

 

Bois jaune ou rougeâtre, compact et dur, tout le chêne peut être utilisé, de la cime pour le feu, au milieu pour la charpente et la menuiserie, à la base pour l’ébénisterie. Par sa solidité et sa longévité, il garantit tout ce qui exige une grande résistance : transport par fer (traverses), par eau (construction navale), par route (charrettes), aussi bien que pour la conservation des vins (tonneaux) Il est aussi l’un des meilleurs bois de chauffage. Ses glands ont longtemps nourris les porcs, les sangliers et parfois même, les hommes. Son tanin assouplit les peaux et teint les étoffes, en noir, brun ou jaune, et, ses galles ont fourni de l’encre.

Son écorce, riche en tannin referme les engelures et les plaies, tonifie l’organisme et stoppe les saignements en vrai « durcisseur »

 

Dieu des portes (Dan, Tan, Tchann, Janus, Jean), roi de l’année en sève ascendante (géant blanc), le chêne dispute à son demi-frère le houx, roi de l’année en sève descendante (géant noir) les faveurs de la grande déesse lunaire.

 



09/10/2017
0 Poster un commentaire