Clairière MORGANE

Clairière MORGANE

l'If

L’if représente le dernier jour de l’année précédent le solstice.

De la famille des taxacées, l’if, petit arbre à croissance lente, porte ses fleurs sur des pieds mâles et femelles vers mars-avril et fructifie vers septembre-octobre en curieuses petites baies rouges laissant voir leur noyau. Il vit en isolé dans les futaies de feuillus en sols riches, plutôt frais, jusqu’à un âge avancé, dépassant le millénaire.

Son bois brun rougeâtre, dur et élastique, à grain serré, recherché en sculpture et tournage (se courbant facilement à la vapeur) sert en parquet, poteaux et manches, lits, chaises, pieux, arcs et flèches (que son suc empoisonnait) et même cercueils, il accompagnait toute la vie du guerrier. En haies, il est célèbre grâce à sa croissance très lente, par ses formes taillées, remplaçant même en Grande-Bretagne des murs d’enceintes.

 

Tout l’arbre est toxique, sauf la baie, mais attention au noyau. Mais de ces principes toxiques, La médecine commence à extraire une substance susceptible de freiner le développement des cellules cancéreuses.

 

Arbre de la mort, consacré à Hécate, dur comme le fer, il servait le guerrier en épieux, en arc et en poison. Plus longétif que le chêne, incorruptible, présent dans les cimetières (pour son côté maléfique) il est le dernier jour avant le solstice,  échappant au temps des mortels.



13/10/2017
0 Poster un commentaire